Je teste pour vous : Le Slimwave

gjfghh

Ça fait environ quatre mois que je ne t’ai pas parlé et je te reviens en te parlant de mes complexes. #sorrynotsorry

Je suis complexée de la chevelure jusqu’au bout de mes orteils. Le nez retroussé, les fesses trop molles et les jambes tellement courtes.

À me voir aller, on pourrait croire une partie de Trouver Charlie version attristée, « Trouve-toi un complexe ». Ça fait beaucoup de Charlie. Mais c’est vrai, il est difficile de s’aimer devant son écran, au cœur d’un monde filtré. Le teint au spray, la shape sur Facetune et le sourire blanchi pour que le bonheur  rayonne plus loin. Moi, jeune femme de 24 ans en quête du bien-être, je trouve ça difficile de m’apprécier au pied carré.

Je n’ai pas la parole remplie de sagesse. J’ai moi-même eu recours au microblading afin de corriger ma spontanéité d’adolescente trop entreprenante sur l’épilation. J’ai six mois d’avance sur ma prise de rendez-vous de rehaussement de cils, pas question d’avoir un regard de pichou. Je compte mes calories parce que j’ai peur d’avoir les fesses trop rebondies. Je vais au bronzage de temps à autres car mon teint naturel serait même trop pâle pour un remake de Twilight. Ah oui et j’adorerais me faire injecter les lèvres, juste parce que je trouve ça jolie.

Dans cette vague de complexe, avec l’été qui arrive, je suis en sprint vers mon beach body. Encore une fois, je te le rappelle, je n’ai pas la parole d’un grand sage. Non non, moi, ce n’est pas vrai que je peux mettre la pression sociale dans ma petite poche arrière et porter fièrement mon maillot de néoprène avec une attitude de féministe.

Avertissement : Oui je suis féministe. Oui je suis consciente que ma quête du corps est due à la pression sociale à laquelle je suis exposée depuis que j’ai vu le jour. Oui j’admire les femmes qui s’acceptent comme elles sont et qui perçoivent leur taux de gras comme un pourcentage d’amour supplémentaire. Mais je suis incapable d’idéaliser mes défauts de corps. Il y en a qui sont noyés par des discours de diversités corporelles mais qui continuent de ressentir le besoin de mettre quelques efforts sur leur enveloppe corporelle, c’est comme ça. Et c’est correct comme ça aussi.

Je veux plaire à une seule personne, à la femme qui croise son propre reflet chaque jour. Celle-ci a droit à ses complexes. Si c’est pour qu’elle s’apprécie, elle a le droit de travailler autant qu’il le faudra, tant que cela reste en conséquence de sa santé.

Depuis le jour où ma tendre puberté est arrivée, le retour de l’été rime avec la nervosité de me vêtir d’un maillot devant les gens au jugement plus rapide que le regard. Poitrine et fesses généreuses, taille plutôt affinée… certains pourraient m’envier. Mais, comme tu le sais, on souhaite ce qu’on n’a pas. Mon œil voit des seins qui risquent de déborder, un fessier qui ballote et des risques de cellulites si je m’assois à mon aise. Et non, être complexé n’est pas un problème qui nous frappe uniquement lorsque quelqu’un se trouve au-dessus de son poids santé. Les complexes, c’est malheureusement un buffet « all you can take » pour tous.

J’ai beau m’entraîner, couper le gras de mon alimentation, éviter les P (pains, pâtes, patates), boire beaucoup d’eau et éviter de consommer de l’alcool… Mon plaisir quitte, mes complexes restent.

J’ai voulu essayer une nouvelle pratique pour m’aider à affiner ma silhouette. C’est ce qui m’amène à parler de l’électro-stimulation musculaire… plus connu sous la marque Slimwave. L’électrothérapie consiste à recevoir des chocs sur des zones ciblées afin d’accélérer la perte de poids. Étendu sous une couverte d’infrathérapie, tu transpireras ta vie. En seulement quatre séances de 45 minutes, j’ai pu voir une différence notable.

gghghh

Je vous laisse juger par vous-même. Vous pourrez d’ailleurs remarquer que je n’ai pas de problème d’embonpoint. Les séances m’ont par contre aidé à me tonifier, à améliorer l’apparence de ma peau tout en réduisant ma cellulite. En évacuant tant de toxines par tes pores de peau, tu te sentiras complètement dégonflée, légère.

gngngmm

Suite à la séance, tu te sentiras particulièrement bien et tu pourras dormir comme un gros bébé.

Est-ce que ce traitement est fait pour toi? Je ne sais pas mais je t’invite à te renseigner auprès d’une professionnelle. Personnellement, j’ai eu recours à mes traitements iciet je suis très satisfaite.

Capture

Ps : N’oublie pas de bien t’hydrater, tu pourrais perdre jusqu’à 1000 calories lors d’une seule séance.

Tu as le droit d’être d’accord ou non avec cette méthode de perte de poids. Personnellement, j’ai trouvé que c’était un complément parfait à mes efforts. Je ne dis pas que je suis maintenant en paix avec mon apparence physique, le travail est long et probablement éternel. Mais un petit pas par jour, j’apprends à pointer ce que j’aime plutôt que ce qui me dérange.

Il devrait exister des centres comme ça. Au lieu de chercher les bobos à améliorer, on identifierait les parcelles de beauté à mettre en valeur. Je te souhaite de t’aimer et d’être fière de tes différences. Qui sait, peut-être que nous y arriverons ensemble.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Je teste pour vous : Le Slimwave »

  1. Bonjour , suite à ton traitement de slimwave esce que entretemps tu a entrepris une diète ? ou fait d’autre exercice en parallèle pour arriver à ce résultat? ou simplement tu a continuer ta routine et tu a ajouter du slimwave?. J’ai payé pour un forfait de 10 séance et après 2 séance j’ai vue que ma céllulite était complétement partis mais je suis encore à l’attente de perte de taille ou de Lbs :(?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s