Être solitaire en paire

de4c91ebd51ed48e2d4aeec841cfcb6a

La nature est froide et toi tu as le cœur qui vague en solitaire. Tu as peut-être déjà été la jeune chanceuse qui avait toute sa vie setté devant elle. Toute fraîchement sortie de l’école, bonne job au CV, grande paire de pantoufles pour tenir compagnie aux tiennes sous le lit, petites jasettes sur la taie, ta petite histoire cute là.

Et, du jour au lendemain, tu es passée de la jeune rêveuse chanceuse à la jeune femme installée dans son célibat aussi creux que sa nouvelle peur de s’engager. Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain mais je suis certaine, ma chum, que tu as l’impression que tout à filer plus vite que le temps. Tu n’es pas désillusionnée, tu découvres juste qu’un petit cœur égratigné, c’est plus réaliste. Depuis déjà quelques mois, tu avances en solo. Sans petits mots doux, sans flatouillage de dessus de tête avant de rejoindre le pays de Morphée, sans texto rempli de petits cœurs et d’emojis plus quétaines les uns que les autres. Ça l’air triste de même mais tu l’as dis à tes proches, ça t‘fait du bien. Si depuis que les seins t’ont poussé, tu as toujours été en couple… ben là, prend du temps pour toi parce que ketchup que ça fait du bien!

Je suis certaine qu’une grande personne t’a déjà dis qu’on devrait tous apprendre à se connaître seule un jour ou l’autre. Ben moi, hautes de mes 5 pieds 3 pommes, je te le redis, faudra que tu sois seule un peu un jour. Fille, tu es capable de faire de grandes choses! Peut-être que tu ne voudras pas me croire maintenant mais je te le dis, seule, tu peux t’accomplir et t’épanouir différemment. Tu vas te découvrir des faiblesses mais surtout des forces dont tu ne te doutais même pas de l’existence.

En plus, avant de découvrir le monde, faut se découvrir soi-même. Tu es ton propre GPS sur cette grande mappe de la vie, ne perds pas le nord simplement pour éviter d’être seule en t’acharnant dans des relations qui te grugent le cœur pis le bonheur.

Un jour tu te retrouves là, assise dans ton lit suite à une belle journée à réaliser ben des choses. Tu réalises que tu es bien seule. Tu as compris le plaisir de dormir en plein milieu de ton lit, la satisfaction de ne pas te faire voler la moitié de ton assiette au resto, le calme de ne pas endurer les amis parfois ennuyant de ton copain, la joie d’avoir carte blanche sur le choix de ton film quétaine les soirs de spm… Tu es arrivée au moment où tu n’as plus envie de tomber amoureuse, de devoir du temps, des textos, de l’amour.

Mais tsé ça va faire son temps. Pis c’est correct de même.

Arrive ce moment où tu souhaites de tomber sur quelqu’un qui va vouloir être seul avec toi. Une parcelle d’humanité qui va avoir compris que c’est correct de ne pas se retrouver chaque soir. Quelqu’un qui va trouver qu’être seul avec soi-même, en famille ou entre amis, c’est aussi important que de former une team lover. 

Tu le sais que tu es rendu là, prête à laisser entrer un humain à temps restreint dans ton quotidien. Mais pas plus. Tu ne veux pas d’une relation où bé et bébé se rejoignent tous les soirs pour se dire à quel point ils s’aiment, que dans un futur pas trop lointain ils vont faire des beaux kids et qu’aussi tôt que demain matin, ils ne voudront pas aller travailler pour ne pas trop s’ennuyer de leurs beaux reflets d‘yeux. Tu ne veux pas ça, pas maintenant. Pis peut-être plus jamais, vient qu’on ne le sait plus.

Mais quand ce jour là arrivera, tu auras compris que ton partenaire de vie sera quelqu’un que tu aimes sous toutes ses facettes en partant de son plus beau sourire jusqu’à sa plus grande paresse. Ce sera quelqu’un dont tu aimeras la compagnie dans ta vie. Mais ce ne sera pas ta moitié, tu es complète seule. Ce ne sera pas ton bonheur, le bonheur est une chose plus abstraite qui est constituée de pleins de petits éléments de ton quotidien qu’il soit employé seul ou accordé au nous. Ce ne sera pas quelqu’un dont tu dépendras, tu es une grande fille capable de se réaliser seule. Ce ne sera pas ta vie, ton existence n’est pas quelqu’un d’autre que toi-même.

À toi, la fille solitaire, je te souhaite une belle histoire d’amour. Tu as le droit d’avoir des bobos de cœur, les jours qui passent agissent comme des plasters, c’est à ça que ça sert d’être patiente. Mais ne laissent pas des douleurs de relations antérieurs te brûler le bonheur.  Parce qu’au bout de la ligne, la personne dont tu devrais prioriser l’amour, c’est toi-même.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s