J’ai peur de t’aimer

Quand tu étais haute comme trois pommes, tu te demandais c’était quoi l’amour. Tu étais naïve et tu t’accrochais à l’existence de tout ce qu’on te racontait. La naïveté d’un enfant, c’est beau. Ta naïveté à toi, elle atteignait les limites inatteignables. Tu croyais en tout, en tout sauf à l’amour. C’est triste de te… Lire la suite J’ai peur de t’aimer