Je te souhaite d’être innocent

beautiful-girl-photography-sunset-Favim.com-129861

Quand je dis que je ne comprends pas la guerre, on me répond que je vis dans l’innocence. Si vivre dans l’innocence c’est croire en la paix, je te souhaite d’être innocent avec moi.

J’aurais aimé ça moi naître dans le Peace and love.

Chanter du John Lennon, me faire barbouiller le symbole de la paix de manière permanente sur le poignet et vivre dans l’innocence avec toi pis toi aussi. Pas parce que j’ai vu un tableau cute que j’ai pin up sur Pinterest mais parce que ce serait vrai.

Mais là là, c’est aussi vrai que le père Noël aux yeux de ton petit cousin qui s’assoit sur les genoux de son grand cousin dans la pure innocence. Je me sens dans cette innocence-là. Mais ne brise pas tout, je suis bien là-dedans. Je vois clair dans cette innocence aveugle.

Je trouve que tout avait l’air beau à l’époque du tie and dye. Tsé imagines-tu entendre les Beatles chanter le bonheur un peu partout dans les radios? Ben non, nous on a des pseudos-rappeur qui crient qu’il faut dropper le monde. Drop the world? Sérieusement?

C’est drôle, on dirait un peu le même message du rêve d’un monde meilleur. Mais sans trop savoir pourquoi j’en préfère un plus que l’autre.

Tout le monde est stressé, Tout le monde est stressant. Et by the way, je pense que c’est la nouvelle mode le stress. Chacun est stressé et se trouve des techniques fancy pour ne plus l’être.

Moi, j’ai essayé le yoga. Je me disais why not toutes les instafamous ont l’air tellement libérée et calme dans leur petit legging. J’ai essayé pendant 5 minutes. Je me suis mélangée dans le salut du soleil (ou un truc qui ressemble à ça) et je pense que je me suis déchirée quelque chose. Ah oui, mes shorts. Pis le lendemain, j’avais l’impression de m’être déchiré l’anatomie au complet. À croire que je ne suis plus autant flexible qu’à mes 8 ans tsé.

En tout cas, si toi ça te calme, je ne te juge pas (ou presque pas). Mais moi j’ai une préférence pour les Snuggie qui suivent les bains chauds qui sentent bons.

Et c’est ça le mot qui faut retenir, préférence. Parce que moi ce n’est pas toi pis toi ce n’est pas moi. Toi tu aimes peut-être faire du yoga, moi je préfère porter mes yogas pants en faisant tout sauf du yoga.

Pour moi c’est une préférence de confort physique, pour toi psychologique. Tu as le droit, surtout si ça réduit ton fameux stress de train-train quotidien aliénant.

Je pense que le stress c’est l’excuse facile des gens de mauvaise humeur en raison de leur agenda rempli trop avec la tête pis pas assez avec le cœur. Le cocooning, ce n’est pas une gâterie, c’est un besoin d’occasion. D’occasion fréquente. Offre-toi dont ça de temps à autres. C’est un trou dans l’agenda mais ça te fait perdre la définition du mot stress.

Les grands me pensent innocentes parce que je crois que la guerre ce n’est jamais justifié. Parce que je crois que l’amour c’est beau et que le bonheur est partout. Parce que je crois que les au revoir c’est souvent lâche et que chaque erreur est un essai qui ne faut pas regretter. Parce que je crois que le sourire c’est pur et que chaque être est un rayon de soleil. Parce que je crois que chaque journée est une nouvelle aventure et que chaque fou rire est une magie éternelle dans la boîte à souvenir que tu as entre les deux oreilles.

Si je suis innocente pour ça, sois le avec moi. Tu vas voir, c’est ben trippant, relaxant pis pas stressant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s