L’amour virtuel hypocrite

tumblr_inline_nwn5nrDzD11tyrtsg_1280

Moi, j’ai l’amour virtuel hypocrite. Je mets des pouces bleus à toutes les romances, je frappe sur le clavier pleins de beaux mots d’cœur et pourtant, je ne suis pas de même.

Les mots que je mets noirs sur blancs, ce ne sont pas des mots que je voudrais entendre. J’suis une timide du cœur, pas une romantique. Si on venait à me comparer à un jour d’automne qui sort du je t’aime traditionnel, je m’écraserais le sourire derrière ma timidité du cœur. Je sais qu’il y a beaucoup de mots pas pires qui sortent de mes sentiments mais je ne te le dirai jamais en face. Ce serait trop difficile pis de toute façon, ça ne me tente même pas. Ça briserait l’amour simple et moi c’est ça que j’aime, de l’amour simple mais vrai pis pure.

Mais je ne pense pas que c’est si pire que ça comme amour virtuel hypocrite. Parce qu’au moins, quand j’écris des beaux mots, ce n’est pas blessant pour personne. Alors qu’aujourd’hui, on peut aller bien plus loin. On peut liker, on peut partager, on peut follower mais on peut aussi tout ignorer. Pis ça c’est pire. Mais je suis de même moi aussi pis toi aussi tu es de même.

L’amour virtuel hypocrite c’est comme une maladie, encore pire, c’est une épidémie. C’est tellement répandu et ça prend le dessus chaque fois qu’on se retrouve derrière un écran. Je sais que tu sais de quoi je te parle. On s’aime beaucoup ou on se déteste beaucoup, mais il n’y a pas vraiment de juste milieu dans l’univers virtuel. Parce que si tu t’en fous pis que l’être devant toi ne t’interpelle pas, tu swipe à gauche comme si tu étais sur Tinder ou tu scrowdown comme si tu te promenais sur Instagram. Tu cliques sur une image seulement si ça illumine la curiosité de tes yeux. Mais c’est dommage, tu ne réalises même pas que ton cœur n’illumine plus depuis un bout.

Mais tsé, ce n’est pas grave, tu es un InstaFamous et il paraît que ça t’aide à bien t’endormir le soir. Je ne sais pas à quoi ça te fait rêver mais je suis certaine que ça ne goûte pas le vrai bonheur.

Les amoureux d’avant n’avaient pas le pouvoir de swipe d’un bord ou de l’autre pour juger l’humain. Non ils devaient écouter des mots pis voire plus loin qu’une photo de profil avec un filtre qui t’avantage. Je crois que ça les rendait moins hypocrite.
Pis la personne que t’as swipe à droite pis que ça fait un match. Tu vas faire quoi maintenant avec? Parce que tu sais, ta photo avantageuse ne suffit plus pour dialoguer? Mais dans le fond, ce n’est pas grave. Va dans un bon restaurant, va au cinéma pis laisse-la se vanter un peu. Parce que tsé tout le monde sait qu’il ne faut pas trop parler de soi-même si on ne veut pas turn off l’autre.

Ramène-la chez toi mais surtout, cache ton écran. Elle risquerait de réaliser que tu es comme elle, et que tout ça va recommencer demain avec un nouveau match. Comme si c’était nouveau alors que c’est pareil comme hier et avant-hier.

Et en passant, avant que tu décides de swipe à gauche ou à droite la prochaine fois, regarde devant toi. Peut-être qu’il y un vrai humain ben plaisant qui te trouve plaisant aussi. Va lui parler au lieu de le stalker sur Instagram et d’finir par zyeuter le profil de sa meilleure amie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s