Hyponcondriaque du coeur

tumblr_inline_nxm79jCiER1tyrtsg_500

Sur le retour de la nature, j’écoutais Ed Sheeran me donner des frissons. Le son était tellement fort que ça me résonnait jusque dans le cœur, jusque dans les veines. Une chance que l’amour c’est si gros juste dans les chansons d’piano pis de p’tite guitare sèche. Non mais c’est vrai, pourquoi il y a juste dans les films d’amour que même la peine est belle?

Moi, je ne veux pas vivre d’histoire où la nuit est tragique et que ça se termine dans une gare de train avec un homme à genou. Je préfère quelque chose qui reste cute et qui ne vit pas de montagne russe. De toute façon, ça me donne le mal de cœur les up and down.

Je ne veux rien de trop grand, mon cœur vit trop bien dans le confort.

J’aimerais juste ça qu’on m’offre du temps. Je veux qu’on m’offre du temps parce que c’est ce qui compte le plus. On peut, en quelque sorte, tout contrôler dans la vie… sauf le temps. Il ne ralentit jamais et ne s’arrêtera jamais. Si tu en prends pour moi, tu m’offres le plus beau des cadeaux.

Même si ça me fait peur, encore. On ne sait jamais si on en vaut la peine ou si la relation en vaut le détour de la trotteuse. Si tu m’offres une coupe de tour d’horloges biologiques et que je fini par me lasser, je vais t’avoir fait perdre du temps. Pis rendu là qu’est-ce qu’on va faire? On va pleurer pis on va perdre l’appétit une coupe de jours? No thanks, je préfère ne pas regarder l’heure avancer et juste profiter du bonheur. By the way, je suis toujours en retard vaut mieux ne pas trop m’acharner sur mon temps.

Je suis mieux de ne pas y penser aux temps. Sinon, je vais devenir hypocondriaque d’l’amour.

Parfois, je me dis que personne n’est digne de voler quelque chose qui ne pourra jamais revenir. Mais quelle bonne anecdote qui traverse le temps commence avec une bonne idée?

Ok oui, il y a parfois des bonnes idées qu’on se souvient longtemps… Mais moi, je ne veux pas m’en souvenir, je veux le vivre.

Aujourd’hui, je regarde l’heure avancer et je sais qu’il n’y a pas de bras réconfortants qui m’attendent à la maison. Mais ce n’est pas grave. Je suis bien seule et mon jour viendra. On m’offrira du temps, on m’offrira la trotteuse qui continue de tourner avec moi.

La trotteuse, elle ne va nulle part. Elle revient toujours sur ses pas. Nous, on va marcher main dans la main en suivant son rythme. Mais on va avancer pour toujours aller ailleurs, toujours aller plus loin. Mais pas maintenant.

Mon cœur n’est pas brisé, il se repose. Il dort parce qu’il s’est essoufflé. Je ne l’ai pas mis en quarantaine, il m’a juste demandé de laisser reprendre son souffle.

Mais je ne te le dirai jamais assez, j’ai peur. J’ai peur de voir la trotteuse avancer et moi s’éloigner. J’ai peur que l’aiguille fasse le tour, qu’elle arrive au bout et de réaliser qu’il n’y a plus rien. J’ai peur d’avoir peur, j’ai peur de réaliser que je me suis fait du mal. Mais encore pire, j’ai peur de te faire mal.

Ed Sheeran, calme-toi. Calme le feeling que tu me transmets quand tu me parles de construire quelque chose qui ressemblerait à une belle maison Lego. La trotteuse elle avance et n’arrêtera jamais. Je ne suis plus enfant, je ne veux rien savoir des blocs Lego. Je veux juste vivre heureuse, avec ma main dans la tienne.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s